Jour 5 - Un long retour

(actualisé le ) par pmoinet

Le réveil est plus compliqué ce matin : Rdv fixé à 6h45 pour avoir le temps de faire un petit tour à Londres.
Des petits câlins s’enchaînent avec les familles. Nous disons au revoir à Nottingham sous la pluie, mais encore une fois nous arriverons à Londres sous un ciel plus clément.
Le parcours de la visite est fixé : nous descendons à Trafalgar square pour finir sur Oxford street.
Nous arrivons à l’heure et nous quittons rapidement le bus au pied de la colonne Nelson et ses 4 lions et nous pouvons admirer le National Gallery Museum et Pikachu qui se déhanche sur le parvis ; Nos élèves sont d’abord plus intéressés par la marionnette que par les monuments. Mais ce haut lieu de la liberté d’expression inspire nos élèves qui grimpent sur le pied de la colonne en levant le poing : à vrai dire, nous n’avons pas bien compris les revendications à part le fait de rester plus longtemps.
Nous continuons notre chemin vers le palais de Westminster, nous passons devant le "10 downing street" (résidence du 1er ministre anglais) et arrivons devant une mauvaise surprise puisque le palais et son célèbre Big Ben sont cachés par les échafaudages.
Juste à coté, l’Abbaye de Westminster (lieu de couronnement des rois et des reines) est elle bien visible.
Nous passons ensuite par le Saint James Park et ses écureuils presque apprivoisés pour rejoindre Buckingham Palace (le Palais de la reine) où la foule de touriste est nombreuse pour assister à la relève de la garde.

Les élèves guetteront en vain un signe de la Reine aux fenêtres du palais, mais l’appel du pique nique est trop fort et nous finissons notre périple londonien à Hyde park avec un peu de temps libre sur Oxford street aux boutiques de souvenir.
Il est temps de conclure ce voyage scolaire et d’arriver à l’heure pour le ferry à Douvres.
Vous me direz : Et, au fait l’imprévu du jour ? Et bien c’est le soleil qui fait son apparition au moment d’embarquer.
La traversée de la Manche est utilisée par beaucoup d’élèves pour remercier Mme Duparc (puis les autres professeurs) sous différents formes, un petit cadeau, un remerciement, un sourire et même des câlins.
Tant pis pour la météo, les souvenirs seront bien plus important : les élèves auront nombre d’anecdotes à vous raconter et pleins d’images dans les yeux. Tous sont ravis et même s’ils sont pressés de revoir leur famille française, ils regretteront que ce séjour fut si court. Ils ne seront pas bilingues mais je vous assure qu’ils ont parlé et essayé de se faire comprendre avec réussite. Bravo à eux, ils ont été super, comme à chaque voyage !
THE END, pour cette année.