Projet « petit déjeuner » réalisé auprès des élèves de 5ème

par Mme Lavignasse

Après une étude sur l’hygiène de vie des élèves de 5ème (passages à l’infirmerie en fin de matinée pour divers maux, le dépistage infirmier, et un questionnaire), il est apparu qu’une grande majorité d’entre eux ne prenaient pas de petit déjeuner régulièrement, ou que celui-ci n’était pas équilibré.
Les raisons souvent invoquées sont, le manque de temps (réveil tardif), le fait de ne pas en avoir eu l’habitude, ou encore, le fait d’avoir mal au ventre...
La nutrition étant au programme de SVT en 5ème, un projet « petit déjeuner » a été mené par l’infirmière du collège, et le professeur de SVT (Mme Hamdoune). Celui-ci avait pour objectif, de faire prendre conscience aux élèves de l’importance de prendre un petit déjeuner équilibré, chaque matin, et donc, de les inciter à changer leurs habitudes.

Ce projet s’est déroulé en deux temps :
1) un premier temps, composé d’une intervention en classe, où a été évoqué :
les différents groupes d’aliments, avec les codes couleurs internationaux, et leur intérêt (par exemple : Les produits laitiers -lait, yaourt, fromage-, code couleur : bleu,, apporte du calcium pour les os et les dents),
la composition des aliments (plus ou moins riches en graisse, en sucre.....),
la notion de « petit déjeuner équilibré ». Les élèves volontaires nous ont « livré » leur petit déjeuner, et les autres élèves ont ensuite travaillé, sur ce qu’il fallait modifier pour que celui-ci soit équilibré.
Cela permettait de se rendre compte s’ils avaient compris, et étaient à même de composer un petit déjeuner équilibré.
Un petit déjeuner équilibré, c’est :

Un produit laitiers (lait, yaourt, fromage..),
Un fruit (fruit frais, compote, jus de fruit 100% de fruit),
Un féculent (pain, pain de mie, biscottes, céréales....),
Un peu de sucre (sucre, confiture, miel....)
Un peu de matière grasse (Beurre, Nutella....),
et, si on le souhaite, des protéines (œuf, jambon, etc...)

Une petite aparté a été faite, sur le sommeil, et sur l’organisation du matin, pour se laisser un temps suffisant pour prendre son petit déjeuner

2) un deuxième temps s’est déroulé au réfectoire du collège, où, après un bref rappel de l’intervention faite en classe, chaque élève était invité à composer « son »petit déjeuner équilibré .
Une évaluation du plateau, permettait de savoir si l’élève avait bien compris, et serait à même de le faire chez lui.

Une évaluation de l’impact de ce projet sera réalisée l’an prochain. Si le bilan est positif, un renouvellement de cette action pourrait être envisagée, avec, pourquoi pas, d’autres partenaires ?

 

Remerciements à toutes les personnes, qui, de près ou de loin, se sont associées à ce projet.

Dans la même rubrique